Premier magazine féminin lyonnais

Enjoyeuse ★ Vaincre ses complexes

Comment dire adieu à ses complexes ?

Je me sens belle !

Les complexes peuvent nous ronger un peu, beaucoup, à l’infini et nous empoisonner la vie. Des complexes physiques qui touchent davantage les femmes et dont le symptôme principal est la perte de confiance en soi. Face à une société en quête de perfection, comment se sentir belle et en finir avec ses complexes ?

La course à la beauté… dès l’âge de 6 ans !

Cette quête de la beauté et de la perfection commence à un très jeune âge. Selon une étude menée auprès de 3 000 enfants par Mario Leone et Jacinthe Dion, psychologue et professeur en psychologie, la moitié des jeunes filles entre six et douze ans se préoccupent de leur image corporelle. Encore plus surprenant (ou inquiétant), la plupart d’entre elles veulent maigrir !
« Nous sommes dans une société de performance. Tout le monde veut être beau et parfait. Mais les modèles présentés sont inatteignables », estime la psychologue Jacinthe Dion.
Une obsession de la beauté accentuée par les réseaux sociaux. Entre les filtres, les mises en scènes, les retouches photos, il y a de quoi alimenter les complexes, ou en créer de nouveaux, face à cette illusion de perfection.

Trop ceci, pas assez cela… 2 femmes sur 3 sont complexées

Des cheveux trop plats, un nez pas assez fin, des épaules trop carrées… nous avons tendance à faire un arrêt sur image et ne voir que cela. En psychologie, cela s’appelle le « zoomage ».
Nous oublions le reste de notre apparence pour nous réduire entièrement à cette petite imperfection. Selon le Dr Alain Braconnier, ces complexes sont aussi liés à un cruel manque de confiance en nous. « Celle-ci est généralement conditionnée à l’approbation des autres », explique le spécialiste.
L’erreur est donc bien là : celle de nous nous juger et nous aimer en fonction du regard que les autres posent sur nous. Il est temps de se réconcilier avec son corps, sans se soucier des autres.

S’aimer soi-même, c’est se lancer dans une belle histoire d’amour qui durera toute la vie

Le body-positive et l’acceptation de soi

La bienveillance, un mot devenu tendance et fredonné sur presque toutes les lèvres, doit commencer envers vous-même. Elle contribue au fondement de votre confiance, de votre estime.
Oscar Wilde disait « S’aimer soi-même, c’est se lancer dans une belle histoire d’amour qui durera toute la vie ».
De cette bienveillance envers soi-même est né en 1996 un mouvement : le body-positive. Depuis le mouvement qui prône l’acceptation de soi, de son corps, a pris de l’ampleur.

Ely Killeuse est l’ambassadrice du body-positive en France, suivie par plus de 147 000 personnes sur Instagram. Elle a fait le buzz en 2017 en publiant une photo d’elle avant/après en commentant : « Voila pourquoi j’ai aimé prendre 5kg ». Plus épanouie que jamais, elle a en a fini avec l’obsession du corps parfait et assume ses formes en étant body-positive.

Vous rejoignez le mouvement ?

Voici cinq conseils inspirés du body-positive pour enfin s’accepter.

STOP A LA COMPARAISON
Un complexe s’entretient, voir s’intensifie avec les comparaisons que l’on peut faire à la moindre situation. Au travail, en soirée, à la plage, en faisant son shopping, sur les réseaux sociaux, se comparer sans cesse peut accentuer un mal être et nuire à l’estime de soi.

SOURIRE
Le sourire a un impact incroyable sur notre moral et sur l’image de soi. En effet, c’est scientifiquement prouvé, sourire a de nombreuses vertus sur notre bien-être. Regardez vous face au miroir la mine boudeuse. Sous cette optique, vous vous trouvez tous les complexes du monde et rien ne va plus. Alors souriez autant que vous utilisez de smiley dans la journée !

LE SPORT PLAISIR VERSUS LE SPORT PUNITION
Trouvez LE sport , celui vous donne envie de vous lever tôt le matin et pour lequel vous avez hâte de recommencer. Le sport ne doit pas être synonyme de corps parfait mais tout simplement de bien-être.

NE PLUS MAL SE PARLER
« je suis nulle », « je suis débile », autant de phrases qui contribuent à nuire votre confiance et votre estime de soi. A bannir de son vocabulaire au quotidien.

VIVRE TOUT SIMPLEMENT
Le corps subit des changements au cours de la vie, une grossesse, une prise de poids ou à l’inverse une perte de poids conséquente. Le corps peut donc s’affiner ou grossir mais ne définit pas la personne que vous êtes. On en oublie souvent de profiter et de vivre en toute simplicité. « On est tous amenés à avoir des complexes et à oublier que notre corps à la base nous sert à nous déplacer, à vivre, à aimer, à faire des câlins… » indique Ely Killeuse.

Le #Hashtag de la Rédac '

#SansComplexes

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amies !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Rejoins la tribu Enjoyeuse

Cette rubrique promet du glam', du lourd, des inspirantes, bref... de l'Enjoyment, et c'est pour bientôt alors ne rate pas sa sortie !

On te fait signe dès que c'est prêt !