Premier magazine féminin lyonnais

RACHEL

Rachel, la Star lyonnaise de la voyance : elle nous dit tout, sans filtre !

L'interview de l'au-delà

A Lyon, tout le monde connait son nom. Bien plus qu’une voyante, Rachel Levy s’est faite une jolie place dans l’univers des astres. A la fois peintre et écrivaine, Rachel s’est confiée à nous sur son parcours, son quotidien et ses demandes insolites ! Une interview pleine de belles énergies.

Quels sont vos dons Rachel ?

Je suis Moi ! En toute simplicité ! Je suis amoureusement moi-même ! Comme disait Jean Cocteau : « Ce que le public te reproche, cultive-le, c’est Toi ! ». Sans arrogance, juste avec une immense et insatiable curiosité. Avec le souci permanent de préserver ma joie de vivre ! Je fais à fond, de tout mon cœur, ce que j’aime, ce qui me passionne. Sinon, pas la peine… Donc, j’écris, je peints, je tire les cartes, j’étudie les étoiles, je parle avec l’Univers, je nourris mon âme d’informations, de spiritualité, de mystères, de secrets…  
J’interprète au feeling les rêves, les signes, les synchronicités. Je sens l’invisible qui palpite autour de nous et qui est tellement plus important que le visible. Je fais confiance à mes ressentis, à ma voix intérieure, suis à l’écoute de ma vie qui bat et qui va.
Je ne sais pas si ce sont des « dons », je sais seulement que j’ai été parachutée sur cette planète avec ces outils-là et que je m’en sers avec délectation. Avec Bienveillance…

Comment cette vocation est apparue ?

Je l’ai toujours eu au fond de moi. Petite, « je savais », à l’insu de tous. Et puis, très vite, j’ai eu le sentiment d’avoir un double sublime qui répondait à tous mes questionnements intérieurs, sorte de voix amie silencieuse qui me parlait par télépathie. Moi, je voulais faire philo, psycho, les Beaux-Arts… On m’a dit « Tu feras du Droit, ça mène à tout ! ».
Pour le bonheur de mes parents, j’ai fait de longues et ennuyeuses études de Droit, jusqu’au jour où je me suis extirpée de ce moule rigoureux, étroit comme une tombe, pour me retrouver et me suivre ! Depuis lors, je ne me suis jamais plus quittée.

Le plus important est que les gens doivent comprendre que tout repose sur la qualité de nos pensées.

Est-ce que tout le monde peut développer cette faculté ?

Bien sûr que oui. Il suffit d’ouvrir ses paraboles, son cœur, son âme, son esprit… C’est ce qu’il y a de plus facile et nous sommes là pour cela.

Qu’est-ce qui vous distingue des autres voyants ?

Aucune idée, je n’en connais aucun. De plus, le mot « Voyant » ne me parle pas. Je préfère « anticipation ». Je connais de vrais médiums et ils fonctionnent d’instinct, comme moi.

Quels outils utilisez-vous durant vos séances ?

Les cartes, le pendule, ma tête, mon cœur, mon foi… Et la voix de mon double… Je suis seule à avoir son numéro de téléphone, qu’Il ne vous le donnera pas. Parlez au votre !

Vous êtes aussi animatrice à la radio, comment se déroulent vos journées ?

Mes journées et mes nuits, vous voulez dire…  Le confinement me passe par-dessus la tête. Les techniciens de Scoop sont venus implanter leurs machines chez moi d’où je travaille : Horoscoop, Voyance en direct… Avec Internet tout est possible ! Nous vivons une époque extraordinaire, Biblique !  Par contre pour le moment, je ne reçois plus à mon cabinet. Je travaille uniquement par téléphone et visio, l’après-midi et le soir, même très très tard.
J’ai aussi besoin de peindre, d’écrire, de lire, de voir des films capables de me donner la sensation que je ne perds pas mon temps : des réflexions, des études, des problématiques, du « paranormal ». Internet est un outil d’information magnifique !  
Et puis, j’aime par-dessus tout, mes enfants et mes petits-enfants. Mes amis, mes chiens, les chevaux, les amérindiens… Le chocolat ! Et D.ieu

Si une femme vous demande si son mari la trompe, vous êtes capable de lui répondre ?

Oui ! Toutes les femmes me posent cette question. Mais ce n’est pas le plus important. Le plus important est que les gens doivent comprendre que tout repose sur la qualité de nos pensées. Nos pensées créent notre futur. Nos pensées sont des énergies qui agissent sur la matière. Si nous ne travaillons pas pour rendre nos pensées positives et saines, tout ce que je peux essayer de faire pour aider les autres, ne sert à rien.
Il n’y a pas de prédestination. Il y a des potentialités multiples, des futurs possibles. Il suffit d’observer, de penser, le meilleur, pour le faire exister dans la matière.

Quelle est la demande la plus insolite qu’on vous ai faite ?

« Mon mari me gêne depuis qu’il est à la retraite, quand va-t-il mourir ? Pouvez-vous m’aider à le faire disparaître ? »

Avez-vous d’autres activités ?

La Peinture et l’Ecriture.
Je peins les regards qui nous observent sans cesse, venus des autres mondes, les regards de nos doubles, de nos anges gardiens.
Et aux couleurs j’aime ajouter des mots qui parlent à l’âme (www.laurencerachelart.com).
J’écris des romans, des scénarios… Toujours inspirée par ce double qui me suit et qui m’attend : mon Moi supérieur, mon jumeau, mon double.
Mon premier roman « Murs d’Eau » raconte une histoire d’amour entre un frère et une sœur, jumeaux, dans un manoir, en Irlande, à la fin du 19eme siècle. L’Amour parfait, sans faille… Le second, « Les Amants Terribles », parle d’une jeune femme qui tombe amoureuse d’une statue de Michel Ange, au Louvre : l’Esclave Mourant. Elle part en Italie, à Florence, et y rencontre alors le sosie de la statue. Bataille entre le Bien et le Mal, l’Ange et le Démon…
Il y a aussi un troisième roman en cours, fantastique, qui se passe à Lyon… Et des poésies… J’aimerai transposer toutes ces « images », tous ces flashs, en films.

L’avenir vous le voyez comment ?

Ça dépend… Nous arrivons à la fin d’un cycle temporel.
Les informations pleuvent sur nous comme jamais auparavant. Elles sont à la portée de plus en plus de gens. Ne voyez-vous pas cette vague d’éveil spirituel qui se répand partout, cette magnifique prise de conscience, qui touche un maximum de monde, dans tous les milieux.
Le temps se transforme et l’Homme doit se transformer aussi pour devenir capable d’influencer son futur par la pensée. Pour cela, il doit cultiver la Bienveillance, l’Amour gratuit, changer son cœur de pierre en cœur de chair…  Car notre futur ressemblera à nos pensées actuelles.
Nous devons, en urgence et en pleine conscience, créer de nouveaux égrégores d’Amour pour détruire toutes les potentialités qui sont créées par les mauvaises pensées, les forces contraires. Quand vous avez une pensée destructrice, vous créez une potentialité destructrice, qui va être utilisée, par on ne sait qui, quelque part dans le monde.
Imaginez un peu ce que ces milliers de cerveaux fabriquent comme potentialités toxiques quand ils jouent à leurs jeux vidéo hyper violents, quand ils regardent leurs séries sanglantes ou les actualités télévisées.
Ne tient qu’à nous de choisir l’Amour…
 

Le #Hashtag de la Rédac '

#RACHEL

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amies !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Rejoins la tribu Enjoyeuse