Premier magazine féminin lyonnais

memoire

5 conseils pour préserver et stimuler sa mémoire !

On en a toutes besoin !

Les vacances estivales sont belles et bien terminées ! Après ces quelques mois ou semaines de repos bien mérité, Hélène Amieva, Professeur des Universités en Psychogérontologie et membre du Conseil Scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires, nous donne quelques conseils pour préserver et stimuler sa mémoire à la rentrée.

Conseil n°1 : Maintenir des liens sociaux

Il faut concevoir les liens sociaux comme une source de stimulation intellectuelle à part entière. Planifier une sortie au cinéma avec des amis, ou un repas chez soi, sont autant d’activités qui vont solliciter fortement les capacités de planification, les capacités langagières et différents types de mémoire (à court terme, à long terme, ou prospective) sans oublier le plus important, le fait qu’elles sont sources de détente et de plaisir.

Conseil n°2 : Pratiquez une activité physique régulière

Plusieurs études ont montré que la pratique régulière d’une activité physique est associée à un moindre déclin des troubles de la mémoire. Les bénéfices pour les fonctions cognitives et la mémoire seraient d’autant plus importants pour les personnes sédentaires qui se mettent à pratiquer une activité physique.

Toutes les activités intellectuelles participent à la préservation de la mémoire à condition qu'elles soient réalisées sans stress et qu'elles constituent une source de plaisir

Conseil n°3 : Faire attention à ceux que l'on met dans son assiette

Il existe un lien étroit entre l’alimentation, le fonctionnement cérébral et la mémoire. Une étude a notamment a montré que les personnes qui avaient un régime alimentaire « méditerranéen » c’est-à-dire une alimentation riche en huile d’olive, poisson, fruits et légumes, et pauvre en viande et produits laitiers, présentaient un déclin des fonctions mnésiques moins important par rapport à des personnes ne suivant pas ce type de régime alimentaire. Le plus important étant d’avoir une alimentation équilibrée et variée pour rester en bonne santé.

Conseil n°4 : Avoir des activités intellectuelles et des loisirs

Toutes les activités intellectuelles participent à la préservation de la mémoire à condition qu’elles soient réalisées sans stress et qu’elles constituent une source de plaisir. Il n’a jamais été montré que s’obliger à réaliser des sudokus permet de prévenir le déclin cognitif. En revanche, il existe de multiples études qui montrent que les personnes ayant des activités de loisirs stimulantes, comme le tricot, le jardinage, le bricolage, la lecture, ont un déclin des fonctions cognitives moins important que les personnes n’ayant pas ou peu d’activités de loisirs.

Conseil n°5 : Le conseil gourmand : mangez (un petit peu) du chocolat !

Le chocolat comme le café et le thé sont riches en méthylxanthines bénéfiques pour un certain nombre de fonctions (la mémoire, l’attention et l’humeur par exemple).
La fève de cacao, quant à elle, contient des flavanols qui auraient un effet positif sur la cognition, le système immunitaire et aussi sur la capacité d’apprentissage.
Il n’est pas nécessaire de se ruer sur une tablette de chocolat, un petit carré de temps en temps est suffisant pour profiter de ses vertus, et de préférence du chocolat noir composé à minimum de 70% de cacao. Ce sont les flavanols qui sont bénéfiques pour la mémoire et non le sucre et le cacao qui eux, nous apportent du plaisir et de la bonne humeur !

Le #Hashtag de la Rédac '

#mémoire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amies !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
mam_issabré_logo_blanc

Styliste & Personal shopping

★ EXCLU ★

Rejoins
la tribu
Enjoyeuse

Ne manque aucune news, aucun bon plan, aucune publication ! 

Enjoyeuse est le premier magazine féminin 100% lyonnais et gratuit ! Votre magazine est disponible en version papier chaque trismestre et en ligne toute l’année.

Rejoins la tribu Enjoyeuse